Imprimer

Migration et parlements

Écrit par SANGO. Publié dans Non catégorisé

 

 

  • Les aires d’installation des migrants ont par ailleurs une pertinence. En l’occurrence, selon que les immigrés se fixent dans les grandes agglomérations ou dans les zones rurales, leurs activités diffèrent. Mais surtout, leurs comportements et les modes opératoires dans les rapports avec le pays d’origine changent. L’action parlementaire ne sera pas identique dans les deux situations.
  • Beaucoup dépend donc du type d’activités que les immigrés mènent. Les exposés tout au long de cette conférence ont montré une grande diversité dans ce domaine. Les études commanditées par la Banque mondiale dans les années soixante-dix au Burkina Faso, pays emblématique s’il en est sur le plan des migrations, ont montré comment l’évolution s’est faite dans ce domaine. On est progressivement passé des migrations agricoles quasiment à 100%, à des migrations orientées vers l’activité industrielle et les services, y compris l’administration publique en Côte-d’Ivoire, au Ghana, et dans une moindre mesure, au Dahomey d’alors. Le Mali, le Niger et le Tchad ont connu la même évolution que le Burkina Faso.
  • La connaissance du phénomène migratoire se doit aussi d’intégrer le facteur temporel. Pendant plusieurs décennies, les migrations internationales en Afrique ont été temporaires. Les flux étaient portés par les activités saisonnières cycliques. Désœuvrés en saison sèche, de novembre à mai, les jeunes des villages des zones sahéliennes peu arrosées, partaient dans les régions sylvestres méridionales pour ce qu’on appelait la traite du cacao ou du café. Ils travaillaient aussi dans les exploitations de bois. Puis ils revenaient au pays natal pour la saison agricole. Ce mouvement permettait aux migrants de s’équiper, d’équiper leurs familles et de faire face aux obligations sociales, telles que les fiançailles, les mariages, les funérailles, les grandes cérémonies traditionnelle.

Contact

05 BP 6072 Ouaga 05
       Burkina Faso

Tel.: (+226)25-38-84-99 | 25-38-66-55 | 25-38-26-36

GSM.: (+226)70-20-01-09 | 78-83-72-72 | 76-08-61-71

Liens utiles